Ergothérapeute

Sclérose Latérale Amyotropique

C’est le signe de début de la SLA dans au moins 20 % des cas. C'est une boiterie bruyante et caractéristique du déficit des muscles releveurs du pied.

A tout instant, durant la marche normale, un pied est au sol pendant que l'autre se déplace vers l’avant. Durant ce déplacement la cheville doit être pliée en flexion dorsale, c'est-à-dire vers le haut, par les muscles releveurs du pied.

Cela évite à l'avant de la chaussure d'accrocher sol. Le steppage est donc cette position du pied, pointe en bas (pied tombant) au lieu de pointe relevée pendant que la jambe avance. Mais pour ne pas accrocher le sol le patient spontanément soulève plus haut le genou du côté du pied paralysé.

En touchant le sol le pied se rabat trop rapidement et donne à la démarche son côté un peu bruyant. Le risque d’entorse voire de fracture est important.

Sans attendre il est vivement conseillé d'adapter son chaussage à son état. Des chaussures légères avec un contrefort de qualité, un talon large et bas sont indispensables au début.

Pour aller plus loin dans la compensation on a recours aux orthèses de série. Ce sont de petits appareillages logés dans la chaussure, remontant sur le mollet. Il en existe différents modèles de conceptions différentes. Leur usage, surtout chez la femme, impose d'adapter la tenue vestimentaire. La chaussure orthopédique est peu utilisée sauf dans des cas très particuliers.