Matériels

Sclérose Latérale Amyotropique

Matériels spécialisés pour la SLA

Retrouvez le matériel disponible pour la SLA

Un mot d'historique

A son sujet l'histoire atteste une invention fort ancienne et son utilisation par certains rois. Son usage se répand depuis peu à la faveur, si l'on peu dire, de plusieurs facteurs, les voici.

D'abord deux américains du Nord, Everest & Jennings, en 1937 le rendent pliable, donc moins encombrant. Peu après l'aluminium, venant remplacer l'acier, l'allège pour en faciliter la propulsion. Les matériaux composites actuels lui donnent un poids plume et un prix prohibitif. La planéité des sols urbains et la réduction des barrières architecturales font passer le déplacement autonome de l'utopie à la réalité... ou presque. La motorisation électrique des années 70 le propulse dans la modernité et l'électronique plus récemment, donne à sa conduite souplesse et adaptabilité.

Elles seront envisagées en fonction du rapport bénéfice/risque : on n'appareille que lorsque le bénéfice attendu est supérieur aux risques encourus. En effet, une orthèse est un traitement comparable à un médicament : comme tout traitement, elle comporte donc des effets secondaires et indésirables. Notamment, elle peut provoquer des douleurs par points d'appuis excessifs, qui doivent conduire à cesser de la porter et à recontacter au plus vite le thérapeute qui l'a fabriquée ou délivrée, de manière à modifier l'orthèse autant de fois que nécessaire, quitte à la refaire.

Les orthèses (ou attelles) peuvent avoir plusieurs buts différents :

  • Corriger une posture (orthèse de posture)
  • Réduire des douleurs (orthèse de repos ou d'immobilisation)
  • Aider à retrouver une meilleure fonctionnalité (orthèse de fonction)