Kinésithérapie

Dans la Sclérose Latérale Amyotrophique ou S.L.A., la kinésithérapie est basée sur l'entretien et le confort et non sur un gain de force musculaire.

  • Elles seront envisagées en fonction du rapport bénéfice/risque : on n'appareille que lorsque le bénéfice attendu est supérieur aux risques encourus. En effet, une orthèse est un traitement comparable à un médicament : comme tout traitement, elle comporte donc des effets secondaires et indésirables. Notamment, elle peut provoquer des douleurs par points d'appuis excessifs, qui doivent conduire à cesser de la porter et à recontacter au plus vite le thérapeute qui l'a fabriquée ou délivrée, de manière à modifier l'orthèse autant de fois que nécessaire, quitte à la refaire.

    Les orthèses (ou attelles) peuvent avoir plusieurs buts différents :

    • Corriger une posture (orthèse de posture)
    • Réduire des douleurs (orthèse de repos ou d'immobilisation)
    • Aider à retrouver une meilleure fonctionnalité (orthèse de fonction)
  • Pour palier aux troubles respiratoires, l'utilisation d'une ventilation non invasive (VNI) peut-être nécessaire.

  • La Kinésithérapie

    Dans la Sclérose Latérale Amyotrophique ou S.L., la kinésithérapie est basée sur l'entretien et le confort et non sur un gain de force musculaire. La stimulation électrique est formellement déconseillée.

    La fréquence des séances sera rarement inférieure à 3 fois par semaine.

    La durée de chaque séance sera d'au moins une demi-heure (J.O. du 04/10/2000). Elle s'adaptera à la fatigabilité du patient.

    Prise en charge musculo-articulaire

    La paralysie progressive des membres va provoquer un enraidissement articulaire, source de douleurs, de troubles trophiques, parfois des positions vicieuses. Ceci aura un impact sur la qualité de vie.

    Les objectifs sont :

    • 1.lutte contre l'ankylose
      • mobilisation passive des articulations dans toute leur amplitude (accent à mettre sur les épaules, les doigts et les poignets)
      • étirements
      • orthèses de repos en l'absence de spasticité

    • 2.lutte contre les douleurs
      • exercices progressifs de courte durée, sans effort
      • massages pour lever les contractures

    • 3.lutte contre les troubles trophiques
      • massages à visée circulatoire
      • massages des points d'appui
      • entretien de la marche
      • posture de drainage
      •